Vie locale

Union des Propriétaires de Mesquer-Quimiac

Pages>>>  1   2   3   4   5   6   7   8   9

<<<PLAN DU SITE

Vie économique (suite)
Situation au 1er juillet 2017

<<Page  précedente

Page suivante>>>>>

Les professions de santé


Mesquer à la recherche d'un médecin
A quand une maison médicale?

Faute de candidats, le cabinet médical de Mesquer n'a pas trouvé de repreneur depuis qu'il est vacant en 2015.
Cet état de fait est mal vécu par les habitants de la commune dont le niveau d'âge moyen est élevé et qui ont souvent des difficultés pour se déplacer dans les localités voisines mieux pourvues.
Certes, le cas de Mesquer est loin d'être unique, surtout dans les zones rurales, mais la commune possède beaucoup d'atouts notamment son cadre de vie exceptionnel
Lors d'un rendez-vous avec le maire en juin 2016 celui-ci nous a fait part de ses démarches, infructueuses jusqu'à présent, pour remédier à cette situation préoccupante.
Pour notre part et nous l'avons dit au maire, nous estimons qu'un jeune médecin pourrait être intéressé pour peu que la commune facilite son installation ( local professionnel et logement).
Dans un article récent paru dans la
presse locale le Maire fait part de ses nouvelles démarches notamment par l'intermédiaire des réseaux sociaux: « Nous pourrons accueillir, un voire deux médecins, nous mettons à disposition un cabinet médical équipé et pourrons proposer un logement afin de faciliter l'installation. »

La création d'une maison médicale comme dans la plupart des communes voisines permettrait à terme de régler le problème de l'installation matérielle d'autant que la commune accueille déjà plusieurs professionnels de santé, infirmières, dentiste, podologue...

Installations récentes

Infirmière

Stéphanie Martinot
165 Avenue de Bretagne

Orthophoniste

Mathilde Yvon
165 Avenue de Bretagne

Autres services

Bureau de poste de Quimiac
Suite à un diagnostic réalisé par la poste il s'est avéré une baisse de la fréquentation du bureau de Quimiac. Face à ce constat la poste propose à la commune de Mesquer trois possibilités :
1- garder l'intégralité des services mais réduire le nombre d'heures d'ouverture hebdomadaire à 12,30 h contre 13,45 h actuellement. Ce nombre d'heures correspond au niveau d'activité réelle constatée au guichet.
2- opter pour la fermeture de la poste avec l'installation d'un point relai chez un commerçant à Quimiac.
3-  Créer une poste intercommunale à l'office du tourisme.

Dans sa séance du 10 avril 2017 le conseil municipal a approuvé à l'unanimité la première solution afin de maintenir le service public.

<<Page  précedente

Accueil Qui sommes-nous ? Nous contacter Espace adhérentsForum

Page suivante>>>>>